En Irlande, les applis anti-avortement partagent leurs données avec la NRA ou des groupes pro-Trump

0
1

Buy Organic Traffic | Cheap Organic Traffic | Increase Organic Traffic | Organic Traffic



Artur Widak / AFP / Getty Pictures

En Irlande, les deux plus grands mouvements anti-avortement doivent justifier leur politique de respect de la vie privée depuis qu’une enquête de BuzzFeed Information a découvert que les données personnelles de leurs utilisateurs, collectées par leurs functions, sont susceptibles d’être partagées par un réseau worldwide de groupes conservateurs et religieux, dont la Nationwide Rifle Affiliation américaine.

Save the eighth et Love Each Venture sont à l’avant-poste de la campagne qui vise à empêcher l’abrogation du 8e amendement de la structure irlandaise – celui qui rend l’avortement illégal dans la plupart des conditions – lors du référendum qui aura lieu dans le pays le vendredi 25 mai.

Les deux groupes ont lancé des applis communautaires militantes pour encourager ceux qui les soutiennent à organiser leurs réseaux de contacts afin de les amener à voter contre l’abrogation.

L’applis My8 de Save the eighth et l’appli Love Each ont été développées par la même entreprise basée à Washington DC, Political Science Media LLC, spécialisée dans l’élaboration d’outils de campagnes numériques pour des groupes conservateurs, religieux et anti-avortement.

uCampaign, qui héberge l’appli Love Each, et Jarbik, qui héberge My8th, sont toutes deux inscrites chez Political Science Media.

Non seulement les deux applis sont élaborées selon un modèle quasiment identique, mais en outre elles partagent des circumstances d’utilisation presque copiées l’une sur l’autre. BuzzFeed Information a enquêté et découvert que les utilisateurs doivent accepter que leurs données personnelles soient partagées avec tous les groupes de campagne et tous les purchasers choisis par l’entreprise, quels qu’ils soient.

La politique de confidentialité accessible depuis la web page de l’iTunes retailer pour les deux applis explique qu’en plus de partager des informations personnelles avec des campagnes de tiers sélectionnées par des utilisateurs depuis les applis, uCampaign et Jarbik «sont susceptibles de partager vos informations personnelles avec d’autres organismes, groupes, causes, campagnes, organisations politiques et nos purchasers qui nous semblent avoir les mêmes factors de vue, principes ou objectifs que nous.»

Cela signifie que les données peuvent non seulement être partagées par les deux groupes irlandais anti-avortement ostensiblement distincts, mais aussi par d’anciens purchasers comme la NRA, la campagne présidentielle de Trump, le Republican Nationwide Committee et la Susan B Anthony Record, qui est une grande affiliation américaine anti-avortement. Au Royaume-Uni, ce réseau comprend le parti conservateur et Vote Depart, le principal mouvement pro-Brexit.

Cette société a aussi développé des applis pour l’Australian Christian Foyer et Marriage Alliance, deux groupes qui ont vainement fait campagne contre le mariage pour tous dans le cadre du référendum australien de décembre dernier.

BuzzFeed Information a demandé de nombreuses fois à uCampaign, Love Each et Save the eighth si les données collectées par le biais de l’utilisation des applis individuelles avaient été partagées par les deux associations entre elles ou avec un ou plusieurs de ces autres groupes, mais nous n’avons reçu aucune réponse.


uCampaign

La politique de confidentialité destinée aux utilisateurs de l’appli Love Each, hébergée par uCampaign.


Jarbik

La politique de confidentialité destinée aux utilisateurs de l’appli My8th, hébergée par Jarbik.

Les utilisateurs des applis Love Each et My8 sont invités à accepter les termes de la politique de confidentialité lorsqu’ils les téléchargent, et les liens vers cette politique restent dans l’appli une fois celle-ci téléchargée.

Elles demandent aux utilisateurs d’accepter de donner accès à leurs contacts pour pouvoir utiliser les fonctions les plus basiques de l’appli, notamment les e-mails, WhatsApp, les textos, Twitter ou Fb pour partager du matériel de campagne, ce qui rapporte des factors d’achat aux utilisateurs à l’intérieur de l’appli.

Parmi les informations personnelles susceptibles d’être partagées se trouvent le nom, l’adresse e-mail, l’adresse postale, le numéro de téléphone, la géolocalisation, l’picture et le sexe de la personne.

«Si vous n’acceptez pas les termes de la politique de confidentialité, vous ne pouvez pas utiliser la plateforme» peut-on lire à la fois sur Love Each et My eight.

Les inquiétudes autour du partage des données et des ingérences étrangères sont un thème fixed dans la campagne autour du référendum sur l’avortement en Irlande, et ce depuis le tout début. Des preuves que des associations non-irlandaises ont payé pour publier des posts Fb incitant les utilisateurs irlandais à voter contre la légalisation de l’avortement ont déjà été produites.

Si Fb a récemment interdit les publicités autour du référendum venant d’ailleurs que d’Irlande, les associations locales peuvent continuer de payer pour faire leur promotion et cibler leurs contenus. En revanche, Google a fait cesser toutes les publicités en rapport avec le référendum, y compris de l’intérieur de l’Irlande.

Dans un submit de weblog décrivant les succès des applis de la campagne Vote Depart et de celle de Trump, qui fonctionnent de la même manière que celles utilisées par les mouvements anti-avortement, un porte-parole de uCampaign explique que l’appli Trump a pu «associer les contacts des carnets d’adresses des soutiens à tout un univers d’électeurs.»

Une analyse des deux functions par un guide indépendant spécialiste de la safety des données et de la vie privée, Pat Walshe, à l’aide d’un outil appelé Exodus Privateness, a révélé qu’elles pouvaient avoir accès à toute une série de données des utilisateurs, notamment leur localisation, leurs contacts et leur calendrier.

«Les deux applis contiennent aussi des codes de suivi des données qui peuvent avoir un affect sur la vie privée de l’utilisateur» a expliqué Walshe à BuzzFeed Information.

Parmi les trackers intégrés dans les deux applis determine Fb Analytics, décrit par Fb comme «votre outil de croissance tout-en-un» qui utilise des entonnoirs, des cohortes, des segmentations, des tableaux de air flow, des campagnes de notifications automatiques et des informations démographiques poussées pour segmenter et analyser le comportement des utilisateurs.

«Un sure nombre de questions se posent pour savoir à quel degré les données collectées par les applis sont associées à d’autres données et à des profils créés et utilisés, expose Walshe, qui ajoute : Je ne crois pas que les gens qui téléchargent l’appli sont conscients de l’existence des trackers et de la façon dont ils sont utilisés pour permettre à des tiers comme les développeurs/plateformes basées aux États-Unis de surveiller le comportement des utilisateurs.»

Les données figurant dans l’appli My8 montrent qu’elle a été signée et publiée par «Social Political Media (Thomas Peters)», du nom d’un blogueur catholique, Thomas Peters. Ce dernier est également cité comme contrôleur des données pour l’appli Love Each app et la politique de confidentialité liée à uCampaign. Thomas Peters n’a pas répondu à nos nombreuses demandes de commentaires sur les applis et la manière dont elles partagent les données collectées.

Political Social Media est également derrière un service de messagerie de campagne peer to look, RumbleUp – lancé en février – qui a récemment revendiqué avoir organisé sa première campagne internationale «pour inciter par notifications 12 000 partisans potentiels d’un article de loi dans un pays étranger à contacter leur représentant élu native avant que le vote n’ait lieu.».

En dépit du fait que les deux groupes soient domiciliés à la même adresse dans le centre de Dublin et qu’ils utilisent des applis générées par la même entreprise, Save the eighth et Love Each ont affirmé que leurs campagnes n’étaient absolument pas liées..

Ce submit a été traduit de l’anglais par Bérengère Viennot.

Bought a confidential tip? Submit it right here.

Buy Website Traffic | Cheap Website Traffic | Increase Website Traffic | Website Traffic



Source link

قالب وردپرس